Solidarité avec l'Algérie

Bien que l’Algérie ait ratifié la Convention 87 de l’OIT et que l’Article 53 de la loi algérienne (90-14, 2 juin 1990) déclare « qu’aucun délégué syndical ne peut être licencié ou transféré par son employeur, et aucune action disciplinaire ne peut être prise en conséquence de ses activités syndicales, » depuis des années, les syndicalistes algériens sont harcelés, menacés et arrêtés en raison de leurs de activités syndicales qui sont légitimes.
L’ISP et ses affiliés CGATA et SNAPAP continuent de faire pression sur le gouvernement algérien et faire campagne pour faire respecter le droit aux activités syndicales légitimes, stopper la criminalisation des dirigeants syndicaux, des activistes et autre voix dissidentes dans le pays.

Nouvelle répression violente de manifestations pour les droits syndicaux en Algérie

21 Juillet 2017

Le 16 mai dernier, le ministre du travail a révoqué par lettre le statut légal du syndicat de l’énergie SNATEG, en violation des lois algériennes et des normes internationales.

Le gouvernement de l’Algérie continue de violer les droits humains en toute impunité !

13 Juin 2017

REJOIGNEZ LA MANIFESTATION MARDI 13 JUIN 13:00 - PLACE DES NATIONS, GENÈVE!

D’après un groupe des syndicalistes indépendants algériens qui assiste cette année à Genève à la Conférence international du travail, il est grand temps d’enfin mettre la pression sur le gouvernement algérien pour stopper les violations brutales des droits humains des travailleurs-ses qui cherchent à exercer leur droit à rejoindre et à former des syndicats indépendants.

Algérie : Des membres du SNATEGS qui voulaient manifester sont enlevés, arrêtés et hospitalisés

22 Mars 2017

Le Président du Syndicat National Autonome des Travailleurs du Gaz et de l’Electricité (SNATEGS) et membres du bureau national du syndicat ont été arrêtés par les forces de l’ordre et enlevés de l’hôtel où ils séjournaient, pour empêcher une manifestation pacifique des travailleurs du groupe SONELGAZ dans la ville de Tizi Ouzou, en Algérie.

Algerie: Syndicaliste condamné à six mois d'incarcération

11 Janvier 2017
Sonelgaz building, Batna, Algeria

Le Président du Syndicat national autonome des travailleurs de l’électricité et du gaz (SNATEGS), Mellal Raouf, a été condamné à six mois de prison ferme pour avoir dénoncé le cas de corruption au sein de l’entreprise SONELGAZ – la société nationale de l’électricité et du gaz en Algérié. L’affaire porte sur la surfacturation de plus de 8 millions de consommateurs de gaz et d’électricité.

Arrestations et interpellations des syndicalistes et militants des droits de l’homme en Algérie

08 février 2016
Drapeau d'Algérie

Le samedi 6 février, vers 10h30, plus de 400 policiers ont encerclé la Maison des Syndicats à Bab Ezouar, à l’Est d’Alger, et ils ont brutalement interpellé des syndicalistes et militants des droits de l'homme qui préparaient une réunion de la société civile en vue de lancer un appel à la mobilisation contre la loi des finances 2016.

Manifestation des travailleurs du secteur public en Algérie

18 Mai 2015
Manifestation des travailleurs du secteur public en Algérie

Des centaines de travailleurs, notamment de la catégorie des corps communs et ouvriers professionnels, exerçant dans les secteurs de l’éducation, de la santé, de l’enseignement supérieur, des collectivités locales et autres administrations publiques ont marché, le 6 mai 2015, dans les rues de Béjaia, en Algérie, à l’appel de la SNAPAP.

Les syndicats et la société civile dressent une analyse critique de la politique européenne de voisinage

14 Décembre 2014
Rachid Malaoui, SNAPAP, Algeria

À l'occasion de la Journée internationale des droits de l'homme, Rachid Malaoui, dirigeant d'un affilié de l'ISP (SNAPAP/CGATA, Algérie), a participé à un débat sur la coopération entre l'UE et la région MENA, qui s'est tenu au Parlement européen, à Bruxelles (Belgique).

Droits syndicaux en Algérie: Appel à la réintégration de Rachid Malaoui !

08 Novembre 2013
SNAPAP logo and photo of Rachid Malaoui

L'Internationale des Services Publics (PSI), La Confédération Syndicale Internationale (CSI), l'Union Internationale des Travailleurs de l'Alimentation, de l'Agriculture, de l'Hôtellerie-Restauration, du Catering, du Tabac et des Branches connexes (UITA), le Comité International de Soutien au Syndicalisme Autonome Algérien (CISA) , le Solidarity Center d’AFL-CIO et le Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme (REMDH) expriment leur solidarité avec les syndicalistes autonomes algériens qui luttent pour la défense des libertés syndicales et appelent à la réintégration de Rachid Malaoui, Président du SNAPAP.

Algérie: syndicalistes du secteur judiciaire en grève de la faim

06 Juin 2012

Pour protester contre la répétition des violations des droits syndicaux et humains, neuf syndicalistes (cinq femmes et quatre hommes) ont entamé une grève illimitée de la faim, le 6 mai, à Alger (Algérie). Bien que des réunions d’urgence aient été demandées et que des rapports journaliers sur la rapidité avec laquelle la santé de ces travailleurs se dégrade aient été diffusés, le gouvernement refuse toujours de considérer les revendications des travailleurs du secteur judiciaire.
L'ISP a adressé une lettre de protestation au Président Bouteflika et fait appel à la solidarité de ses affiliés afin d'obtenir du gouvernement algérien des mesures immédiates menant à des négociations et un dialogue social pour résoudre la crise et de permettre aux grévistes de cesser leur grève de la faim avant qu'il ne soit trop tard.

Le gouvernement de l’Algérie continue de violer les droits humains en toute impunité !

13 Juin 2017

REJOIGNEZ LA MANIFESTATION MARDI 13 JUIN 13:00 - PLACE DES NATIONS, GENÈVE!

D’après un groupe des syndicalistes indépendants algériens qui assiste cette année à Genève à la Conférence international du travail, il est grand temps d’enfin mettre la pression sur le gouvernement algérien pour stopper les violations brutales des droits humains des travailleurs-ses qui cherchent à exercer leur droit à rejoindre et à former des syndicats indépendants.