We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Arrestations et interpellations des syndicalistes et militants des droits de l’homme en Algérie

08 février 2016
Drapeau d'Algérie
Le samedi 6 février, vers 10h30, plus de 400 policiers ont encerclé la Maison des Syndicats à Bab Ezouar, à l’Est d’Alger, et ils ont brutalement interpellé des syndicalistes et militants des droits de l'homme qui préparaient une réunion de la société civile en vue de lancer un appel à la mobilisation contre la loi des finances 2016.

Parmi les personnes arrêtées, se trouvent le président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH), le président du Syndicat National du transport SNATT, un syndicaliste de la CGATA, un membre de l’association SOS Disparus et militant des droits de l’Homme, et d'autres syndicalistes du SNAPAP et du comité de chômeurs.

L’ISP dénonce cet affront brutal aux droits civils et aux libertés syndicales, et demande :

  • La libération immédiate des membres du SNAPAP, CGATA, SNATT, LADDH, SOS Disparus, et autres personnes arrêtées le 6 février à la Maison des Syndicats, à Bab Ezouar et le rejet de toutes les accusations portées contre elles ;
  • La cessation immédiate des arrestations arbitraires, de la répression, de l’utilisation de la force excessive ainsi que du harcèlement de militant(e)s syndicaux et des droits de l’homme qui se mobilisent pour leurs droits à la liberté syndicale et d'expression ;
  • La garantie du droit à la liberté de réunion, syndicale et d'expression, en conformité avec la Constitution algérienne et les prévisions du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) et les conventions de l’Organisation internationale du Travail (OIT), ratifiés par l'Algérie.

Plus d'informations sur les sites Elwatan.com et AlgeriePatriotique.com.

Communiqué de presse SNAPAP/CGATA

Communiqué de presse de la Ligue algerienne pour la défense des droits de l'Homme LADDH

Lettre de l'ISP au gouvernement algérien

 

Voir aussi