We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site by the end of the year.

Grève en France : pour des soins de qualité pour les personnes âgées

02 février 2018
Les travailleurs/euses fournissant des soins à domicile – y compris dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) – de la France entière se sont mis(es) en grève ce 30 janvier, afin d’attirer l’attention sur les problèmes les plus urgents auxquels doit faire face le secteur des soins aux personnes âgées, et que les autorités ne sont pas parvenues à résoudre.

La CFDT, la CGT, la FO, la SUD, l’UNSA, la CFTC et la CFE-CGC ont appelé à cette grève, en opposition au manque de ressources allouées par le gouvernement, qui a entraîné une réduction des effectifs fournissant des soins aux personnes âgées. Cela va à l’encontre du « plan Solidarité grand âge » présenté en 2006 par le gouvernement français, qui entendait répondre au besoin d’augmenter le niveau de dotation en personnel avant 2012.

Toutefois, une étude menée par la CFDT Santé Sociaux l’an dernier a révélé que le pouvoir du personnel et les conditions de travail dans les services sociaux et de santé étaient totalement insuffisants. En luttant pour des niveaux de dotation en personnel suffisants dans le secteur des soins aux personnes âgées, les syndicats français luttent pour le respect des personnes âgées et la fourniture de soins appropriés, et défendent en outre les travailleurs/euses sociaux/ales, qui sont nombreux/euses à souffrir de surmenage dû aux heures supplémentaires effectuées pour tenter en vain de combler le manque de personnel.

L’ISP et ses affiliés ont toujours défendu une dotation en personnel efficace et sûre dans le domaine de la santé et des services sociaux. Les travailleurs/euses sociaux/ales et de la santé sont en effet le pilier de la prestation des services dans ces secteurs. Contrairement aux autres services sociaux, il est impossible de fournir des soins de santé de qualité aux personnes âgées sans personnel motivé.

C’est pourquoi il est urgent et essentiel d’améliorer les conditions de travail du personnel des maisons de soins et des travailleurs/euses fournissant des soins à domicile. Il est également grand temps que les autorités françaises embauchent davantage de travailleurs/euses sociaux/ales, conformément au plan Solidarité grand âge, à l’heure où le nombre de personnes âgées nécessitant des soins ne cesse d’augmenter en raison des changements démographiques.

La grève du 30 janvier témoigne du fait que les syndicats sont prêts à se battre pour une dotation en personnel sûre et efficace, afin de garantir des soins de qualité pour les personnes âgées. L’ISP appelle le gouvernement français à répondre aux demandes des syndicats : embauche de plus de travailleurs/euses sociaux/ales, augmentation des salaires, amélioration des conditions de travail et respect des personnes âgées, qui méritent mieux.

Voir aussi