We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Les femmes renforcent les syndicats: Réunion préparatoire des syndicats mondiaux en vue de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies

Date: 
6 Décembre, 2016 to 7 Décembre, 2016
Time: 
09.30 - 17.30
Location: 
Roger Smith Hotel, 501 Lexington Avenue (between 47th & 48th Street), Starlight Room (Mezzanine Floor), New York, USA
Type d'événement: 
Des des représentant(e)s syndicaux/ales se réunissent à New York pour mettre au point la stratégie syndicale lors de la prochaine réunion de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (UNCSW61) qui est le principal organe intergouvernemental mondial à être exclusivement dédié à la promotion de l’égalité des genres et à l’autonomisation des femmes.

La Commission de la condition de la femme des Nations Unies (UNCSW) est le principal organe intergouvernemental mondial à être exclusivement dédié à la promotion de l’égalité des genres et à l’autonomisation des femmes. Elle contribue en outre à promouvoir les droits des femmes, à lever le voile sur la réalité de la vie des femmes aux quatre coins du monde, et à élaborer des normes mondiales au regard de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes. La Confédération Syndicale Internationale (CSI), l’Internationale des Services Publics (ISP), l’Internationale de l’Education (IE) et d’autres syndicats mondiaux, ainsi que des centrales syndicales nationales présentes au Canada, en Italie, au Royaume-Uni, en Norvège, au Sénégal, au Brésil et dans bien d’autres pays, participent chaque année aux sessions organisées par la Commission de la condition de la femme.

La Commission de la condition de la femme des Nations Unies constitue une occasion unique de former des coalitions avec d’autres organisations progressistes et d’influencer les politiques mondiales relatives à l’égalité des genres. En 2017, la 61e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies portera essentiellement sur « l’autonomisation économique des femmes dans un monde du travail en pleine évolution ». Elle constitue une occasion importante pour le mouvement syndical de mettre en lumière ses revendications, d’influencer cet organe international, mais aussi de renforcer et de consolider ses partenariats noués avec les principales organisations de la société civile. Les délégations syndicales qui participeront à cette 61e session de la Commission de la condition de la femme coordonneront les actions à l’échelle nationale, régionale et mondiale, afin de veiller à ce que les principales priorités syndicales soient prises en compte dans le document final de la CSW61 (plus communément appelé « Conclusions concertées »).

Pour en savoir plus:

Voir aussi