We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Socles de protection social - en savoir plus

Aujourd'hui, près de 80 pour cent de la population mondiale n'ont pas accès à la protection sociale et vivent dans l'insécurité sociale, faisant face à la perte totale de revenu en cas de crise économique personnelle ou nationale. La protection sociale est devenue une priorité au niveau international au vu des dommages évidents en raison des crises financière et économique. La Recommandation 2012 de l'OIT a opérationnalisé les socles de protection sociale et ses deux composantes : l'accès universel aux soins de santé essentiels et les garanties élémentaires de sécurité sociale dans les cas de maternité, pour les enfants et quand les personnes sont malades, pour les chômeurs, les personnes handicapées, et les personnes âgées.

Lors du Congrès mondial de 2012, les affiliés de la PSI ont adopté la Résolution n°7 sur L’accès universel aux soins de santé (ajouter le lien) et la Résolution n°29 visant à Assurer le bien commun par les services publics et un socle de protection sociale (ajouter le lien).

En vue de la mise en œuvre de ces deux résolutions, la PSI s’est associée à la Coalition mondiale pour les socles de protection sociale, à laquelle sont affiliés plus de 90 syndicats, fédérations syndicales et autres organisations de la société civile qui s’efforcent de mettre en place des socles de protection sociale dans tous les pays.

La Coalition tient à ce que les socles de protection sociale constituent le premier des objectifs sociaux du programme de développement mondial pour l’après-2015, et à ce que le droit à la sécurité sociale inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l’homme (article 22) soit pleinement appliqué par tous d’ici à 2030.

Aujourd’hui, environ 80% de la population mondiale n’a pas accès à la protection sociale et vit dans l’insécurité sociale, risquant une perte totale de garantie de revenu dès que survient un problème personnel ou une crise économique nationale. La situation s’est gravement dégradée suite aux crises économique et financière de 2007-2008.

Le concept de socle de protection sociale est né en 2009 d’une Initiative mondiale pour un socle de protection sociale, prise en concertation au sein du système des Nations Unies pour réagir aux ravages provoqués par les crises économique et financière.

L’idée s’est précisée dans la Recommandation n°202 de l’OIT relative aux socles de protection sociale, qui a été adoptée en 2012. Cette recommandation stipule que les socles de protection sociale nationaux doivent comporter deux types de garanties fondamentales de sécurité sociale :

  • Accès universel aux soins de santé essentiels,
  • Sécurité de revenu minimum permettant de vivre dignement pendant la maternité et l’enfance (accès à l’alimentation, à l’éducation et aux soins), en cas de maladie, de chômage, de handicap, et durant la vieillesse.

Pourquoi les socles de protection sociale sont-ils importants pour les affiliés de la PSI ?

  • La responsabilité de la protection sociale incombe au premier chef aux gouvernements ; la mise en place des socles de protection sociale crée donc une plateforme puissante et des moyens puissants pour combattre la privatisation
  • Plus vite les affiliés de la PSI se battront pour mettre en œuvre les socles de protection sociale, plus ils occuperont de place, et plus ils seront en mesure d’écarter le secteur privé
  • Les gouvernements seront contrôlés au niveau international, et les affiliés de la PSI pourront plus facilement veiller à ce que leurs gouvernements respectifs appliquent les socles de protection sociale
  • La PSI défend les mêmes valeurs que celles qui sont à l’origine des socles de protection sociale : justice sociale, principes démocratiques, droits humains, solidarité et bien commun

Les socles de protection sociale sont abordables

  • D’après les calculs de la Banque mondiale, 70% des pays seraient plus performants sur le plan économique après avoir mis en place les socles de protection sociale – ce serait donc plus que rentable pour eux – et les 30% restants bénéficieraient de l’aide internationale pour instaurer les socles de protection sociale, ce qui soutiendrait leur économie
  • Les programmes de protection sociale existants prouvent qu’ils sont abordables : Au Brésil, la Bolsa Familia, qui verse un revenu aux familles tant que les enfants sont scolarisés, n’a coûté que 0,4% du PIB, mais a rapporté 1,8 real pour chaque real dépensé pour le programme !

Des enjeux fondamentaux pour les affiliés de la PSI à l’échelle mondiale

  • À mesure que les socles de protection sociale seront mis en place pays par pays, les soins de santé et la sécurité de revenu seront assurés par la main-d’œuvre de la PSI au niveau mondial dans les secteurs de la santé, des services sociaux, administratifs et municipaux, des services de soutien à l’éducation, des services de l’approvisionnement en eau et de l’assainissement, de l’électricité et de l’énergie
  • Les socles de protection sociale offrent des possibilités extraordinaires pour lutter en faveur des emplois du secteur public, pour les développer et défendre leurs intérêts, tout en redéfinissant l’image des services publics
  • Seuls les services publics peuvent garantir une réelle universalité des socles de protection sociale
  • Les employés du secteur public, ainsi que leur famille et l’ensemble de leur communauté, profiteront non seulement des emplois, mais aussi, directement, des services fournis par les socles de protection sociale

 

Voir aussi