We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site by the end of the year.

Solidarité, Force, Services

23 Septembre 2015
Members of AFREC
[GABORONE, BOTSWANA – 23 septembre 2015] – Plus de 200 dirigeant(e)s syndicaux/ales du secteur public, provenant de 33 pays, se sont réuni(e)s à Gaborone, au Botswana, à l’occasion de la 12e Conférence régionale pour l’Afrique et les Pays arabes de l’Internationale des Services Publics (ISP).

Lors de cet événement, 102 femmes et 141 hommes, affluant de pays aussi divers que l’Algérie, le Cameroun, le Nigeria, la Tunisie, le Ghana, l’Afrique du Sud, parmi de nombreux autres, débattront des défis spécifiques auxquels se trouve confronté le secteur public, et plus précisément les secteurs publics de la région.

« Il s’agit de la toute première conférence jamais organisée par l’ISP au Botswana – nous vivons un moment historique. La Conférence entend envoyer un message fort à nos dirigeants politiques, notamment au regard des questions syndicales dans notre pays », a déclaré Seitiso Sikalame, la Présidente du Comité national de coordination de l’ISP du Botswana représentant le Syndicat des employé(e)s du secteur public du Botswana (Botswana Public Employees Union, BOPEU), l’un des trois affiliés de l’ISP organisateurs de l’événement.

« Les travailleurs/euses d’Afrique et des Pays arabes sont confronté(e)s à de nombreux défis sur le plan économique, social, politique, mais aussi physiologique. Nous espérons créer une plate-forme qui nous permettra de gérer les frustrations, les difficultés et les projets afin de mieux envisager l’avenir », a déclaré Naomi Dedei Otoo, membre du Syndicat des travailleurs/euses des services publics du TUC (Public Services Workers Union of TUC, Ghana) et Présidente du Comité des femmes africain de l’ISP.

La Conférence se concentrera sur quatre thèmes majeurs liés à la fourniture de services publics de qualité : la question de la privatisation, notamment dans les secteurs de l’énergie et de l’eau ; le financement public et la justice fiscale ; la récente crise du virus Ebola, ainsi que le financement de services publics de qualité et des droits syndicaux pour les travailleurs/euses du secteur public, a expliqué David Dorkenoo, Secrétaire régional de l’ISP pour l’Afrique et les Pays arabes.

« Nous souhaitons mener des campagnes en faveur d’une taxation équitable dans la région afin de générer des revenus suffisants pour financer des services publics de qualité, tels que les soins de santé, l’éducation ou encore une eau de qualité pour toutes et tous. Mais nous ne pourrons y parvenir qu’en amenant les multinationales et autres grandes entreprises exerçant des activités dans ces pays à s’acquitter de leur juste part de l’impôt, ainsi qu’en contrant les sources de flux financiers illicites dans la région », a ajouté David Dorkenoo.

La crise d’Ebola en Afrique de l’Ouest lève clairement le voile sur la menace qui pèse sur les sociétés au sens large, lorsque ces dernières ne disposent pas de systèmes de santé publics de qualité. Une séance spéciale sera consacrée à la nécessité d’investir dans les systèmes de santé publics.

Les ressources qui auraient pu venir soutenir l’offre de services publics ont été siphonnées du continent, d’une façon toutefois « légale », par le biais de systèmes d’imposition injustes exploités par les multinationales au détriment des Etats africains, et pourtant souvent avec le concours de ces derniers, a expliqué Baba Aye, Secrétaire général adjoint du Syndicat des travailleurs/euses médicaux et santé du Nigeria (Medical and Health Union of Nigeria).

« Pour pouvoir générer de nouvelles recettes intérieures, les syndicats ont désespérément besoin de lutter contre ce fléau et de se trouver en première ligne du combat en faveur de la justice fiscale », a ajouté Baba Aye.

Les réunions pré-conférence prévoient un séminaire des femmes, organisé le 22 septembre, ainsi qu’un séminaire des jeunes, qui se tiendra le 23 septembre. Le ministre du Travail et de l’Intérieur du Botswana, l’Honorable Edwin Batshu, ouvrira la conférence régionale le jeudi 24 septembre.

Plus d’informations : http://www.world-psi.org/afrecon2015

Contact : David Dorkenoo : david.dorkenoo@world-psi.org + 228 22231260/1 ou Rita Arthur : rita.arthur@world-psi.org

 

Voir aussi