We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Réunion régionale de l'ISP/l'OIT sur le droit à la santé au Tadjikistan

27 Juin 2017
L'ISP a organisé une réunion régionale à Douchanbé, au Tadjikistan, les 11 et 12 mai 2017, sur le Droit humain à la santé, avec le précieux soutien de l'OIT, du Comité national du syndicat des travailleurs de la santé et de la protection sociale du Tadjikistan et la Fédération indépendante des syndicats du Tadjikistan.

À cette réunion, qui a été un succès, ont assisté des affiliés de l'ISP venus d'Arménie, de Biélorussie, de Géorgie, de Moldavie, du Kazakhstan, du Tadjikistan et de la Fédération de Russie, de même que des représentants de l'OIT, de l'OMS et de la Fédération syndicale indépendante du Tadjikistan.

Rosa Pavanelli, Secrétaire générale de l'ISP, a participé activement à cette réunion en présentant les stratégies de l'ISP qui concernent le secteur de la santé. Elle a pointé les nombreux défis qui attendent les agents de santé à travers le monde, dont beaucoup découlent de difficultés systémiques liées au financement, lequel incombe aux établissements financiers internationaux et aux multinationales.

Elle a déclaré :

« Ensemble, nous sommes en mesure de défendre les agents de santé et de faire en sorte que les gens passent avant le profit. La santé est un droit humain et l'accès à une santé publique est essentielle pour garantir ce droit pour tous. Notre devoir est de rétablir la vérité sur les PPP qui ne sont pas la réponse au problème. Ils monopolisent plutôt les fonds du secteur public pour les rediriger vers les poches des investisseurs privés qui n'investissent pas dans les établissements publics, tout en faisant payer la population. Nous avons besoin de financement public et d'un accès universel à la santé pour garantir une existence en bonne santé et des métiers décents. »

Nous avons convoqué cette réunion des affiliés du secteur de la santé et des services sociaux pour consolider la stratégie de l'ISP en la matière dans la région, pour recueillir les opinions et parvenir à un consensus sur les actions que les affiliés et l'ISP vont engager conjointement.

Les enjeux prioritaires pour les affiliés à l'ISP du secteur de la santé dans cette région sont des salaires et une protection sociale décents pour leurs membres et l'ensemble des travailleurs. Les salaires dans le secteur de la santé sont très bas, même en dessous du minimum vital dans certains pays (entre 100 et 250$ en moyenne).

Mais nous nous attaquons aussi aux problèmes de violence sur le lieu de travail, qui se produisent quotidiennement dans le secteur de la santé, à la migration professionnelle des agents de santé et à ses répercussions sur les services de santé et les personnels eux-mêmes.

Parmi les principaux thèmes de discussion, citons la promotion débridée des PPP, les différentes formes de privatisation dans ce secteur et le rôle croissant des multinationales dans la région. Un autre sujet de préoccupation concerne l'ampleur de l'économie informelle et le fait qu'il reste très compliqué de fédérer les travailleurs dans le secteur privé.

Le financement de la santé publique fait aussi partie des éléments clés, de même que l'équité fiscale joue un rôle important dans cette équation, au même titre que la lutte contre la corruption.

Des plans d'assurance santé sont encore en développement dans cette région et les autres réformes à venir doivent être surveillées étroitement pour favoriser les bonnes pratiques au lieu de répéter les erreurs qui ont réduit l'accès à la santé et fait augmenter les coûts pour la population. La médecine du travail, la sécurité des agents de santé et les maladies professionnelles sont des sujets de préoccupation majeurs liés à la réforme en cours des standards dans ces professions.

Voici les autres thèmes abordés lors des débats : campagne mondiale de l'ISP pour le droit humain à la santé, résultats de la réunion tripartite de l'OIT sur l'amélioration de l'emploi et les conditions de travail dans les services de santé, rapport de la Commission de haut niveau sur l'Emploi en Santé et la Croissance économique ComHEEG) de l'ONU et son projet de plan d'action sur cinq ans, formation d'une coalition avec d'autres organisations et institutions, plan de travail 2017 sur les services sociaux et de santé/personnels de santé de l'ISP, plan d'actions sur cinq ans (2017-2022) à soumettre au prochain congrès de l'ISP.

La réunion a également été l'occasion d'apporter le soutien nécessaire aux syndicats régionaux et nationaux du Tadjikistan afin de renforcer leur capacité de dialogue en matière de politique de santé pour tous.

L'ISP et l'OIT vont poursuivre leur coopération dans cette région afin d'apporter leur soutien à de meilleures politiques de santé ainsi qu'aux droits des travailleurs, car ils prennent en considération les besoins urgents des affiliés.

Cet article est extrait de Bulletin d’information « Droit à la Santé », numéro 02/2017. Abonnez-vous au bulletin. Envoyez-nous vos articles.

Voir aussi