We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Rassemblement des employés de la sécurité sociale à l’occasion de la Journée des services publics

24 Septembre 2017
Health workers and trade unionists rally in São Paulo
Un des temps forts de la Journée mondiale des services publics, célébrée le 23 juin, fut le rassemblement organisé au centre-ville de São Paulo par la Confédération nationale des employés de la sécurité sociale (CNTSS), affiliée à la centrale syndicale CUT, et par le Syndicat des personnels de santé du secteur public de l’État de São Paulo.

Le rassemblement, qui s’inscrivait dans le cadre d’une semaine d’action mondiale sur la justice fiscale pour les services publics, a permis de réunir les membres et les dirigeants de ces deux syndicats. L’objectif était de débattre de la question de la justice fiscale, qui touche le secteur de la santé, et de dénoncer la fraude fiscale, pratiquée en particulier par les entreprises transnationales et multinationales. Le rassemblement a appelé les gouvernements à utiliser les recettes fiscales pour financer les services publics et les programmes de protection sociale, ainsi que l’élimination des inégalités.

Le rassemblement a eu lieu sur toute la journée, pendant laquelle les travailleurs ont distribué des matériels au sujet des préoccupations du public à l’égard de la justice fiscale. Les dirigeants syndicaux ont prononcé des discours pour rappeler que la fraude fiscale porte atteinte aux usagers et aux employés des services publics de santé, qui sont confrontés à des conditions de travail précaires et à de mauvaises relations de travail. Une pièce de théâtre a également été présentée sur ce thème, illustrant le préjudice considérable causé au public. La formule du théâtre de rue a beaucoup attiré l’attention des passants.

Les dirigeants syndicaux ont souligné l’importance de la justice fiscale tandis que le gouvernement affirme qu’il manque de fonds pour offrir des services publics de qualité, alors que la fraude fiscale et la fuite des capitaux lui font perdre des milliards de dollars. Cette question est d’autant plus importante pour le Brésil que le gouvernement de Michel Temer, qui est arrivé au pouvoir suite à un « coup d’État » politique, est actuellement en train de démanteler les programmes publics de bien-être social et les droits syndicaux.

Par exemple, les dépenses sociales ont été gelées pour les 20 prochaines années, suite à l’adoption de la loi PEC nº95/2016 qui prévoit également des réformes du travail, de la sécurité sociale et de l’externalisation, dont les conséquences seront catastrophiques pour les travailleurs et les personnes les plus vulnérables de la société. Le gouvernement a déjà aboli de nombreux droits et supprime progressivement des programmes sociaux en réduisant les dépenses qui leur sont consacrées.

La CNTSS/CUT, qui représente les employés de la sécurité sociale dans les secteurs public et privé, participe activement à la campagne de l’ISP sur la justice fiscale. Les enseignements tirés de cette campagne permettent d’élaborer des stratégies avec les syndicats et les fédérations affiliés. Les 11-12 avril, les dirigeants syndicaux du secteur de la sécurité sociale ont assisté à un séminaire sur la justice fiscale organisé par l’ISP. Ce séminaire, auquel ont participé les dirigeants de plusieurs syndicats affiliés à la CUT, ont discuté de la nécessité d’instaurer une réforme pour réguler la fraude fiscale, qui fait obstacle à l’investissement de ressources susceptibles de bénéficier aux secteurs économiquement défavorisés de la société.

Voir aussi