Actions menées par l’ISP contre Ebola

Parmi chaque dizaine de personnes décédées de la maladie à virus Ebola, on compte un(e) travailleur/euse de la santé. À ce jour, plus de 250 personnels de la santé, notamment des membres de syndicats affiliés à l'ISP, ont trouvé la mort dans l'exercice de leurs fonctions. L’ISP fait activement pression auprès des gouvernements nationaux, l'OIT et l'OMS, et travaille avec le mouvement syndical à l'échelle mondiale pour des interventions urgentes afin de faire face à la situation à laquelle sont confrontés les travailleurs/euses de la santé et des services paramédicaux.

Introduction: Analyse globale des impacts de la maladie à virus Ebola

30 Août 2016
Photo: Giros 555. Creative Commons

Depuis son apparition en Guinée et sa propagation en Sierra Léone et au Libéria, avec de brefs bouleversements maitrisés avec brio au Sénégal et au Nigéria, la maladie à virus Ébola a affecté 28 616 personnes et tué 11 310 autres. [Article extrait de la publication 2016 "Les priorités de l’ISP dans le domaine de la santé et la réponse syndicale à la maladie à virus Ebola"]

Notre santé n'est pas à vendre!

07 Avril 2016

Ce jeudi 7 avril, l’Internationale des Services Publics prendra part aux célébrations de la Journée mondiale de la santé.

Les travailleurs/euses de la santé au Liberia : les héros de l’ombre de la crise Ebola

04 Avril 2016

L’ISP est fière de proposer deux candidats exceptionnels pour le prix international des personnels de santé 2016 de l’OMS, (International Health Workforce Awards) qui récompense des travailleurs/euses de la santé et des personnes d’exception ayant apporté une contribution significative dans le domaine des ressources humaines pour la santé (RHS). Ces deux candidats sont membres de l’Association nationale des travailleurs de la santé du Liberia (National Health Workers’ Association of Liberia, NAHWAL), un affilié de l’ISP.

Des systèmes de santé faibles responsables de la crise Ebola au Liberia

17 Mars 2016

Le Liberia a été le troisième pays frappé par la crise Ebola en 2014-2015. Plus de 10 000 cas et près de 5 000 décès ont été dénombrés sur son territoire. Les travailleurs/euses de la santé ont tout particulièrement été durement touché(e)s par ce fléau, non seulement parce qu’ils/elles ont manqué d’équipement de protection individuelle, de médicaments et de matériel, mais aussi parce qu’ils/elles ne disposaient pas des connaissances nécessaires sur la maladie.

Déclaration des Travailleurs et Syndicats à la Conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophe

20 Mars 2015
First responders after Hurricane Sandy in 2012

L'Internationale des Services Publics a publié cette déclaration le dernier jour de la Conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophe qui se déroule à SendaI au Japon, du 14 au 18 mars 2015.

La réduction des risques de catastrophe – qu’en est-il des travailleurs et des travailleuses ?

19 Mars 2015
David Boys, PSI Deputy General Secretary

Les syndicats de l’ISP du monde entier s’emploient à exercer des pressions et à établir des réseaux à l’occasion de la Conférence mondiale sur la réduction des risques de catastrophe qui se déroule à SendaI au Japon, du 14 au 18 mars 2015. Les gouvernements, qui débattent du texte final afin d’orienter la politique en matière de catastrophe, ont à peine évoqué les travailleurs/euses.

Ebola : seul(e)s des travailleurs/euses en sécurité peuvent sauver des vies

23 Décembre 2014
Dans une vidéo exclusive réalisée par l'ISP, hébergée et diffusée par The Guardian, les travailleurs/euses de la santé au Liberia partagent leurs difficultés et leurs frustrations face aux conditions de travail qui régissent la lutte contre la maladie à virus Ebola.