We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Formation professionnelle continue et apprentissage tout au long de la vie

24 Septembre 2017
There were around 100 participants at the conference
La FSESP (Fédération syndicale européenne des services publics) et l’HOSPEEM (Association européenne des employeurs hospitaliers) ont organisé une conférence de deux jours au sujet de la formation professionnelle continue à Amsterdam, les 19-20 juin, sur le thème « Travailler ensemble, apprendre ensemble : passer au mode apprentissage ».

Cette conférence a réuni une centaine de participants provenant de 18 États membres de l’UE et de quatre pays hors UE. Il s’agissait notamment de dirigeants de syndicats de la santé, de représentants d’employeurs et de la direction d’hôpitaux et de services de santé, et de chercheurs. Cette rencontre a permis de poursuivre l’important processus de dialogue social qui avait abouti en novembre 2016 à la Déclaration commune HOSPEEM/FSESP sur l'apprentissage tout au long de la vie et la formation professionnelle continue (ATV/FPC) pour tous les travailleurs de la santé de l’Union européenne.

En tant que partenaires sociaux, l’HOSPEEM et la FSESP se sont entendues sur l’importance primordiale de la formation professionnelle continue (FPC) pour maintenir et améliorer la qualité du service et la sécurité des patients dans le secteur européen de la santé. La conférence a permis aux participants d’échanger sur leurs expériences, qui diffèrent en fonction des spécificités nationales ou des cadres juridiques et réglementaires qui interviennent dans l’élaboration et la mise en œuvre de systèmes de FPC.

Les discussions et les débats ont porté sur la collaboration entre l’HOSPEEM et la FSESP en Allemagne, en Belgique, au Danemark, en Finlande, en France, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Suède, et ont aidé les participants à mieux comprendre que le dialogue social peut constituer un point de départ pour des réformes politiques destinées à renforcer les engagements des États et des employeurs en matière de FPC et d’ATV.

La contribution des chercheurs et des organisations de la société civile lors des séances plénières et des quatre groupes de discussion thématique a largement enrichi le processus d’enseignement de la conférence. La méthodologie de la conférence consistait à s’inspirer de l’expertise de chacun des participants, qui avaient tous occupé des rôles de dirigeants, en tant que représentants des travailleurs, personnels de direction, fonctionnaires ou universitaires, afin de permettre une meilleure compréhension et une mise en œuvre plus efficace de la FPC et de l’ATV.

Les sujets abordés au cours des différentes séances, en appliquant cette méthodologie, étaient les suivants : élaborer des stratégies visant à garantir des modèles durables de financement de la FPC pour toutes les catégories de personnels de santé ; identifier les meilleurs moyens pour que tous les personnels de santé puissent bénéficier de la FPC de la même manière quels que soient leur tranche d’âge, leur catégorie professionnelle, leur régime de travail ou leur type de contrat ; comprendre comment les partenaires sociaux pourraient offrir un meilleur accès aux groupes souvent sous-représentés dans la FPC et l’ATV, par exemple les personnels de santé de plus de 45 ans, les employés à temps partiel ou les employés moins diplômés (essentiellement les auxiliaires de santé).

Les participants ont également discuté des points suivants : définir des modèles de FPC pour faire face à la demande croissante du travail en équipe qui réunissent diverses professions de santé, dans un esprit d’équipe dynamique ; organiser au mieux la FPC dans des services de santé de plus en plus connectés (e-santé; m-santé; télémédecine) ; considérer la FPC comme une composante principale du plan de développement personnel et de l’équipe et des stratégies de développement organisationnel ; comment créer une approche propice au partenariat dans le processus d’élaboration, d’organisation, de mise en œuvre et d’évaluation des politiques et des outils de FPC aux niveaux national, sectoriel et de l’entreprise.

La conférence s’inscrivait dans le cadre du projet commun HOSPEEM/FSESP financé par l’UE, intitulé « Promouvoir des politiques efficaces de recrutement et de maintien des personnels de santé dans l’UE en offrant l’accès à la FPC et des lieux de travail sains et sûrs soucieux de la sécurité des patients et de la qualité des soins » (2017-2018), et de la campagne 2016-2017 de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU/OSHA) « Des lieux de travail sains pour tous les âges », soutenue par les partenaires sociaux du secteur hospitalier et de la santé.

La conférence a permis de définir des approches, des instruments et des formats de FPC qui fonctionnent bien, du point de vue des dirigeants et des travailleurs, avec un effet de synergie. Le compte rendu et les conclusions de la conférence seront publiés fin 2017, et contribueront indéniablement au travail que le Comité sur le dialogue social sectoriel dans le secteur hospitalier réalisera prochainement sur la FPC. La conférence servira également de référence pour réfléchir à ce qu’il est possible de faire de plus pour garantir la santé à tous à partir de la base solide du dialogue social.

Pour en savoir plus (FSESP) (en anglais)

Voir aussi