We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site by the end of the year.

EQUITE SALARIALE – JUSTICE SALARIALE

Mars 08, 2018
Le 8 mars, l’ISP se tient aux côtés des femmes du monde entier pour exiger la fin de la discrimination fondée sur le genre au travail et appeler à faire évoluer la division du travail.

Les écarts de rémunération demeurent l’un des principaux indicateurs du déséquilibre des relations entre hommes et femmes sur le marché du travail, exacerbé par le phénomène de division du travail selon le genre. Les salaires n’expriment pas simplement une valeur ; ils impliquent également des structures sociales concrètes. Les différences fondées sur la classe, le genre et la race divisent les travailleurs et les travailleuses, creusant encore davantage les écarts de rémunération qui alimentent un système complexe visant à exploiter les individus vulnérables.

En adoptant des politiques d’équité salariale transformatrices, exigeant une approche intersectionnelle, nous pouvons changer cette triste réalité. Nous constatons une représentation accrue de certains groupes au sein de catégories professionnelles distinctes ou parfois dans différents groupes professionnels au sein d’une même profession. Les travailleuses sont rarement considérées sur un pied d’égalité et se heurtent à différents niveaux de discrimination, outre les écarts salariaux dont elles sont déjà victimes. « La négociation collective demeure l’un des instruments les plus efficaces pour répondre à ces problèmes. Pour espérer progresser dans cette direction, la représentation des femmes à la table de négociation et au sein de la direction syndicale doit être garantie » explique Irene Khumalo, nouvelle présidente du Comité mondial des femmes de l’ISP.

« Au-delà de l’équité salariale, nous devons créer un mouvement en faveur de la justice salariale : Le principe de salaire égal pour un travail de valeur égale doit être un moyen de valoriser davantage le travail des femmes, tout en transformant la hiérarchie des salaires qui relègue les femmes à certaines professions, les concentre au bas de l’échelle salariale, et en remédiant à la persistance du phénomène de division sexuelle du travail. C’est la raison pour laquelle l’ISP appelle à créer un mouvement mondial pour la Justice salariale » déclare Rosa Pavanelli, Secrétaire générale de l’ISP.

Les services publics de demain se doivent d’être sensibles à la dimension de genre afin de tenir compte des besoins stratégiques des femmes et des hommes. Pour parvenir à un marché du travail plus équilibré, la fourniture de services publics sensibles à la dimension de genre est fondamentale. Ces services permettent de redistribuer le travail de soins non rémunéré entre les hommes, les femmes et la société tout entière. Ils peuvent fournir aux femmes le soutien structurel nécessaire à la construction de leur autonomie économique, politique et sociale. « Cela implique également la remise en cause des traditions patriarcales qui influencent fortement les modalités d’organisation, de prestation et de conception de ces services. Nous devons considérer les services publics du point de vue de la problématique hommes-femmes, y compris en termes de budgétisation et de financement par l’impôt » indique Juneia Batista, présidente sortante du Comité mondial des femmes de l’ISP.

L’ISP et son combat de longue date pour l’égalité des sexes ont franchi une étape importante lors de son congrès 2017 avec l’approbation, pour la première fois de son histoire, d’un programme d’action intégrant pleinement la dimension de genre. Ce programme accorde une place prépondérante à notre lutte pour la justice économique et à la nécessité de redistribuer les revenus et la richesse, appelant à trouver des solutions urgentes aux questions de l’organisation et de la valorisation du travail des femmes.

Il est nécessaire de bâtir de nouvelles relations entre hommes et femmes dans l’intérêt général et dans la perspective d’un avenir meilleur pour tout un chacun, un appel conjoint à l’action pour les hommes tout autant que les femmes. Des syndicalistes de sexe masculin ont pris l’engagement de « travailler pour transformer les relations entre les sexes, comme la division historique du travail selon le genre, la sous-évaluation du travail des femmes et le combat pour la concrétisation de leurs droits ».

L’ISP soutient les millions de femmes en grève aux quatre coins du monde à l’occasion du 8 mars, défilant le poing levé lors de manifestations massives pour clamer haut et fort leur refus du sexisme, du racisme, du militarisme et de toutes sortes de violences physiques, symboliques, sociales, économiques ou institutionnelles. L’union fait la force !

Instaurons ensemble, et véritablement, l’égalité et la justice économique !

Matériel de campagne

L'ISP a lancé une campagne en ligne pour célébrer la Journée internationale de la femme le 8 mars 2018. Autour du thème «EQUITE SALARIALE – JUSTICE SALARIALE» l'ISP a publié des études et documents provenant de ses affiliés à travers le monde. Cette page sera mise à jour régulièrement pendant la campagne!

IWD2018 Day 1


1 March 2018 - Ontario Pay Equity Results for CUPE Service Workers in Ontario Hospitals: A Study of Uneven Benefits

In view of International Women’s Day on 8 March, PSI is reviving a debate about pay equity presented in the study entitled “Ontario Pay Equity Results for CUPE Service Workers in Ontario Hospitals: A Study of Uneven Benefits” written by Jane Stinson, a Canadian political economist. Access here the study in English.


IWD2018 Day 2


2 March 2018 - Gender and pay equity and the construction of mechanisms for the empowerment of women: the case of Quixadá City  

The Brazilian trade unions and the municipality of Quixadá, in Brazil, have decided to re-open the 2003 campaign “Equal Pay Now!” that introduced the first gender and pay equity committee in Latin America. The report is now available in Spanish.



IWD2018 Day 3

3 March 2018 - Decent work for Community Health Workers in South Asia: A PSI Report

A recent report by PSI shows the abysmal employment and working conditions of community-based health workers (CHW) in India, Nepal and Pakistan and calls for the recognition of caring for the health of women and children in the community as part of the formal work of the public health system. The report further highlights the importance of the struggle for equal wage for work of equal value in the struggle against neoliberal policies. The report is available in English.

 

IWD2018 Day 4


4 March 2018 - Equal Pay and Closing the Gender Pay Gap

This statement provides and overview of three key areas where PSI affiliate UNISON has been leading campaigns and collective bargaining to end gender pay discrimination and to win equal pay for members. The statement is available in English.

 

 

 

IWD2018 Day 5

 

5 March 2018 - "Pay equity" project in Chad - Depuis 2009, l’ISP et ST (Suède) coopèrent pour introduire l'égalité des salaires des hommes et des femmes au Tchad à travers le projet «Équité salariale». Demba Karyom, de la Fédération des services publics du Tchad, affilié à l’ISP, a été interviewée dans le cadre de ce projet. Une mise à jour sur le projet et l'interview sont disponibles ici en anglais et en français.

 

 

 IWD2018 Day 6

6 March 2018 - EPSU's Strategy regarding the EC’s Action Plan on the Gender Pay Gap - The European Commission is adopting an Action Plan to tackle the gender pay gap in 2018-2019. In view of this, EPSU has proposed to put into place a series of actions that were adopted at the Women’s and Gender Equality Committee meeting that took place last November. Tackling the gender pay gap is one of EPSU’s priorities. Read EPSU's Strategy regarding the EC’s Action Plan on the Gender Pay Gap in English here.

 

 

IWD2018 Day 7

7 March 2018 - Gender-neutral job evaluation study in Chile - The Government of Chile and PSI affiliate ANEF, with the technical support of the ILO, have carried out a gender-neutral job evaluation study in Chile. The study published on the occasion of International Women’s Day is now available in Spanish. The key findings were presented during the 4th Global Forum: Business for Gender Equality - The Future of Work in the 2030 Agenda that was held on 27-28 February in Santiago de Chile.


IWD2018 Day 9


9 March 2018 - Iceland becomes first country to legalise equal pay - On 1 January 2018, Iceland fully enacted the world's first equal pay law. Equal pay policies are now mandatory for companies with 25 or more employees and those that cannot show that they provide equal pay will be subject to fines. With this new legislation, Iceland's government has committed to eradicate the gender pay gap by 2022. See here more information in English.

 

IWD2018 Day 10


10 March 2018 -Achieving pay equity and decent work in Peru’s water sector - PSI implemented a pilot project of gender neutral job evaluation and the construction of a map of health security risks in EPSEL, the public water enterprise of Lambayeque in the city of Chiclayo in the north of Peru. More information on the project here in English and Spanish.

 

 

Affiches en anglais:

IWD2018 - poster 1 IWD2018 - poster 2

 

                      Télécharger oiyr imprimer (.pdf)                                       Télécharger pour imprimer (.pdf)


Affiches en français:

IWD2018 - poster 1 IWD2018 - poster 2

 

                  Télécharger pour imprimer (.pdf)                                       Télécharger pour imprimer (.pdf)


Affiches en espagnol:

IWD2018 - poster 1 IWD2018 - poster 2

 

                  Télécharger pour imprimer (.pdf)                                       Télécharger pour imprimer (.pdf)


Voici quelques actions qui ont eu lieu dans le monde entier pour célébrer la Journée internationale des femmes


Plus d'informations:

Médias sociaux: #IWD2018, #8M. The UN issued a call for International Women’s Day 2018 to #PressforProgress. The UN also lauds the global activism for women's equality fuelled by movements like #MeToo, #TimesUp.

Les pièces jointes 

Voir aussi