We are building a better web presence. Visit our beta website to take part in a better experience which will replace the current site soon!

Encourager la syndicalisation des jeunes travailleurs en République tchèque

22 Octobre 2014
Seminar on motivating youth membership
Une vingtaine de jeunes travailleurs et travailleuses représentant sept affiliés issus de Slovaquie et de République tchèque étaient réunis à Pavlov, du 10 au 12 octobre 2014, à l’occasion d’un séminaire de trois jours organisé par l’ISP et IMPACT, Irlande, afin d’encourager l’adhésion des jeunes.

Lors d’un atelier tenu le premier jour, la Confédération des syndicats tchèques et moraves (CMKOS) a présenté de nouvelles ressources axées sur le problème de la réticence des jeunes travailleurs à se syndiquer et sur la réponse des syndicats à cet égard.

Certains jeunes estiment que les syndicats sont encore acquis au gouvernement et étroitement liés au parti communiste. Il leur est en outre difficile d’accepter que les bénéfices obtenus à travers les conventions collectives puissent s’appliquer à l’ensemble des travailleurs et travailleuses, indépendamment de leur appartenance syndicale. De même, certains membres s’attendent à tirer un bénéfice financier de leur investissement alors que les syndicats fonctionnent sur une base solidaire et n’apportent un soutien financier que dans des cas particuliers (licenciements arbitraires, accidents du travail, naissances, longues maladies...). Également, les individus hésitent à se syndiquer par crainte d’être discriminés ou de se faire renvoyer du fait de leur appartenance syndicale.

Au deuxième jour du séminaire, Ladislav Kucharský, Vice-président du Syndicat tchèque des services sociaux et de santé, a présenté un exposé expliquant comment utiliser les critiques de manière constructive et comment y répondre positivement, qu’elles soient justes ou non. Cet exposé était suivi d’une brève session avec Ludmila Pazderová, passant en revue les termes les plus fréquents du syndicalisme ainsi que leurs équivalents en anglais.

Les participant(e)s ont regagné leurs syndicats forts de nouvelles idées en vue de promouvoir le syndicalisme sur leur lieu de travail et mieux informés quant à la manière de participer activement aux négociations syndicales telles que la négociation collective.

Les pièces jointes 

Voir aussi