Déclaration: Des travailleurs/euses de la santé tués par la pire épidémie du virus Ebola de toute l'histoire

8 Juillet, 2014
Source: 
PSI
La fédération syndicale internationale, Internationale des Services Publics, déplore le fait que des dizaines de travailleurs/euses de la santé aient été tués sur leur lieu de travail par le virus Ebola, parce qu'ils/elles ne disposaient pas des outils et du matériel nécessaires – une tragédie qui aurait pu être évitée.

L'épidémie du virus Ebola, qui sévit actuellement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone est non seulement la pire jamais rencontrée, mais également la première à se propager à de nombreux autres pays. S'il n'existe aucun remède contre le virus Ebola, il peut cependant être diagnostiqué et traité. Cependant, le traitement requiert des soins intensifs et un contact proche entre le patient et le/la travailleur/euse de la santé.

Ce traitement peut certes sauver des vies, mais les travailleurs/euses de la santé ne doivent pas pour autant sacrifier la leur !

Cette tragédie constitue une bien triste opportunité de rappeler aux autorités nationales et internationales que, pour combattre les épidémies de ce type, il faut investir de façon adéquate dans la santé publique de base, et ce, tant dans les travailleurs/euses de la santé que dans les infrastructures de santé.

Télécharger la déclaration complète (PDF)

Téléchargements

Voir aussi